Open Sud ETG GI 96 so chic - 4 chambres

Plan de maison 4 chambres

6 à 7
4
96 m²
Ref : Open Sud ETG GI 96 so chic
Ce modèle Open ETG GI de 96 m², avec un style fait d'élégance et de raffinement qui marie tradition et modernité, est composé de 4 chambres à l'étage avec dressing et une salle de bains, au rez-de-chaussée vous trouverez un espace vie de 42 m² et un garage intégré, transformable en suite si vous le souhaitez. Lire la suite

Ces plans de maisons peuvent vous intéresser

Manon 160 Tradition

Manon 160 Tradition

160 m² 4
Le modèle Manon 160 Tradition se compose d'une surface habitable de 160 m². Une maison qui s'harmonise entre le traditionnel et le provincial. Elle se démarque grâce à son grand espace. Au rez-de-chaussée, on découvre un espace jour de 60,58 m² qui donne sur un auvent de 16.73 m², un bureau, une ...
Cloé 150 Design Toit plat

Cloé 150 Design Toit plat

150 m² 4
Le modèle Cloé 150 Design, d'une surface habitable de 150 m² est représenté par l'architecture de la modernité et de la province. On y découvre un espace jour de 45,95 m² avec cuisine ouverte sur salon, salle à manger puis un bureau. Puis l'espace nuit qui comprend 3 chambres et une salle de ...
Manon 120 Tradition

Manon 120 Tradition

120 m² 3
Le modèle Manon 120 Tradition se compose d'une surface habitable de 120 m². Une maison qui s'harmonise entre le traditionnel et le provincial. Elle se démarque grâce à son grand espace. Au rez-de-chaussée, on découvre un espace jour de 48,81 m² qui donne sur un auvent de 16.73 m², un bureau et ...
Voir tous les plans de maisons
Conseils

Le prêt à taux zéro

Qui peut bénéficier du PTZ ? Le prêt à taux zéro, ou PTZ, a été progressivement modifié depuis sa création pour favoriser l'accession à la propriété. Il s'agit d'un prêt immobilier sans frais de dossier et dont les intérêts sont à la charge de l'État, attribué sous conditions. L'acquéreur d'une résidence principale dont les revenus ne dépassent pas un plafond variable en fonction du nombre de personnes destinées à occuper le logement et de sa localisation **. Les plafonds de ressources pour les offres de prêt émises à compter du 1er janvier 2016* : Nombre de personnesdestinées à occuper le logementZone AZone B1Zone B2Zone C 1 37 000 € 30 000 € 27 000 € 24 000 € 2 51 800 € 42 000 € 37 800 € 33 600 € 3 62 900 € 51 000 € 45 900 € 40 800 € 4 74 000€ 60 000 € 54 000 € 48 000 € 5 85 100 € 69 000 € 62 100 € 55 200 € 6 96 200 € 78 000 € 70 200 € 62 400 € 7 107 300 € 87 400 € 78 300 € 69 600 € 8 et plus 118 400 € 96 000 € 86 400 € 76 800 € Ces plafonds restent inchangés jusqu'en 2019.  De plus, l’emprunteur ne doit pas avoir été propriétaire de sa résidence principale au cours des deux dernières années précédant l’émission de l’offre de prêt. Le logement acheté doit par ailleurs être la résidence principale de l'emprunteur pendant une durée de six ans à compter du versement du prêt. Le logement ne peut être affecté ni à la location saisonnière ou meublée, ni utilisé comme résidence secondaire. Quel montant peut-on emprunter ? Le montant du PTZ ne peut excéder le montant du ou des autres prêts d’une durée supérieure à deux ans concourant au financement de l'opération. Le montant du PTZ est fonction de la zone géographique d’implantation du logement et du nombre de personnes destinées à occuper le logement. Le montant du prêt est égal au coût de l'opération pris en compte dans la limite d'un plafond (1), auquel s'applique une quotité de 40% sauf en matière d'achat d'un logement social (2). Le tableau des montants plafonds du coût de l'opération (1) : Nombre de personne destinées à occuper le logementZone AZone B1Zone B2Zone C 1 150 000 € 135 000 € 110 000 € 100 000 € 2 210 000 € 189 000 € 154 000 € 140 000 € 3 255 000 € 230 000 € 187 000 € 170 000 € 4 300 000 € 270 000 € 220 000 € 200 000 € 5 et plus 345 000 € 311 000 € 253 000 € 230 000 €   Jusqu'en 2019 (2), pour un logement neuf, la quotité de prêt est être fixée à 40 % en zones A et B1 et à 20% en zones B2 et C. Pour un logement ancien avec travaux, la quotité est fixée à 40% en zone B2 et C et n'est pas éligible en zones A et B1.  Les conditions de remboursement du PTZ sont fonction de la localisation du logement, et des ressources de l'emprunteur et de celles des personnes destinées à occuper le logement. Elles tiennent également compte des modalités de remboursement des prêts immobiliers consentis pour la même opération. Le prêt à taux zéro peut se cumuler avec tout autre prêt : PAS, prêt conventionné, PEL, prêt bancaire, prêt d’un CIL (Action logement), PSLA … Afin de faire une simulation concrète et précise il vous faut faire une étude auprès d’un ou plusieurs établissements de crédit. Enfin sachez que nous avons mis en place des partenariats avec les principaux établissements de crédits à l'habitat, dans lesquels des conditions particulières sont proposées à tous les ménages souhaitant faire construire avec Les Maisons de Manon. Cela peut être des réductions de frais de dossiers, des solutions de lissages et évidemment les meilleures propositions de taux. Ces conditions sont à découvrir dans nos agences. Hormis les conditions de financement, nous avons packagé avec ces banques des solutions en fonction du type de maison que nous proposons. Les conseillers commerciaux Les Maisons de Manon vous renseigneront à votre domicile ou en agence sur ces solutions. En plus du PTZ, Les Maisons de Manon peuvent vous faire bénéfier de leur Prêt 1% Accession en exclisivité.  * Sous réserve de l’adoption des dispositions législatives et réglementaires ** Le classement des communes dans les zones A, B ou C résulte de l’arrêté du 1er août 2014 applicable à compter du 1er octobre 2014
Lire la suite

Tout savoir sur le permis de construire

Une fois que vous avez sélectionné votre terrain et que vous vous êtes assuré de sa constructibilité, il convient d’obtenir le permis de construire. Sésame obligatoire avant de débuter la construction, il permet à la localité de garantir la conformité de votre projet aux règles législatives et aux normes d’urbanisme. N’hésitez pas à vous faire accompagner par des professionnels compétents pour effectuer l’ensemble des démarches nécessaires. Constitution de votre dossier La première chose, si ce n’est pas déjà fait, est de prendre connaissance du plan local d'urbanisme. Cela permet de vérifier les différentes règles de construction imposées par la commune, ainsi que l’évolution des aménagements urbains. Pour une étude rapide de votre dossier, assurez-vous de fournir à la mairie de votre futur bien tous les documents nécessaires. La demande de permis de construire s’effectue au moyen d'un formulaire administratif cerfa n°13406 pour les maisons individuelles. Pour présenter un dossier complet, celui-ci doit être composé des documents suivants :    Le formulaire cerfa en quatre exemplaires.    Un plan de situation ou cadastral.    Des photos du terrain dans son environnement.    Un plan de masse et des plans de coupe de la construction.    Un plan extérieur des façades.    Une notice détaillant l'impact visuel du projet.    Une attestation de respect de la Réglementation Thermique 2012 établie par un bureau d'études. Dépôt et délai de validation Deux solutions s’offrent à vous. Vous pouvez envoyer votre dossier par courrier recommandé ou le déposer directement à la mairie. Renseignez-vous au préalable du nombre d’exemplaires imposés pour un dépôt en main propre. Si votre dossier est incomplet, son instruction sera retardée. Avec un délai d’instruction de deux mois suite au dépôt du dossier, votre demande est validée si aucune réponse ne vous est parvenue jusqu’à la date précisée dans le récépissé. Dans le cas d’un refus, il est possible de faire une demande de révision du dossier dans les 2 mois par courrier. Obligations suite à l’obtention du permis La validité d’un permis de construire étant de deux ans, il est donc impératif de débuter les travaux au cours de cette période. Si ce n’est pas le cas ou si le chantier est volontairement arrêté durant plus d’un an, il devient alors caduc. Une prolongation d’un an est possible à condition d’en effectuer la demande au minimum deux mois avant la fin du délai. Sur le lieu de votre construction, il est obligatoire de mettre en place un affichage bien visible de votre permis de construire et de le laisser pendant toute la durée des travaux. Pour éviter tout problème juridique, il est recommandé de faire constater cet affichage par un huissier au début et à la fin du chantier. Pour simplifier la construction de la maison de vos rêves, les experts des Maisons Manon vous épaulent tout au long de votre projet. Depuis la recherche et l’étude du terrain à la réalisation de travaux, en passant par la validation des plans et bien sûr la demande de permis de construire, vous pouvez compter sur leur savoir-faire et leur expérience.
Lire la suite

10 conseils pour réussir son plan de maison

Étape fondamentale dans votre projet de construction de maison, la conception du plan doit être effectuée avec minutie. Meilleur moyen pour réaliser une maison sur mesure, la création de votre plan de maison est une tâche fastidieuse qui ne peut omettre aucun détail. La bonne marche de votre projet en dépend. Si vous choisissez de ne pas être accompagné, il peut être tracé à main levée ou dessiner à l’aide d’un logiciel informatique. Vous en trouverez des gratuits sur internet. 1. Le budget Avant de vous lancer, il est impératif de définir le budget global de votre projet. Ce dernier doit être pris en compte dans l’ensemble de vos choix afin de vous donner les limites à ne pas dépasser. Qu’il s’agisse de surface habitable, du nombre de pièces ou autres, un budget offre un cadre à l’élaboration de votre plan de maison. 2. L'architecture L’architecture de votre futur logement est une des premières questions sur laquelle trancher. Entre un plain-pied ou une maison à étage, les besoins ne sont pas les mêmes. Ce choix impacte la surface du terrain, la consommation d’énergie et la configuration tout entière de votre bien. Reste à déterminer le style architectural souhaité. Moderne, ancien ou en fonction de la région, il implique des matériaux et des coûts variés. 3. L'implantation Selon la nature du terrain, il convient de choisir la meilleure implantation pour votre maison. Pour y parvenir, vérifiez les accès vers la route, la proximité des réseaux de raccordement d’eau et électricité, ainsi que la pente naturelle du sol, sa composition géologique et la présence d’arbres. Veillez également à anticiper vos futurs besoins avec l’éventualité d’une extension. 4. L'orientation Sur le plan énergétique, l'orientation de votre maison est un point important qu’il faut définir rapidement lors de réalisation de votre plan. Privilégiez une orientation qui favorise l’exposition à la lumière du jour et à la chaleur solaire des façades. 5. Les ouvertures Après avoir décidé de la bonne orientation, il faut déterminer l’emplacement et les dimensions de vos portes et fenêtres. Une orientation sud est conseillée pour les ouvertures en façade, améliorant ainsi les circulations d’air et une plus grande luminosité. Pensez également aux portes intérieures en favorisant un positionnement pratique. 6. Surfaces et volumes Dans les limites de votre budget, la surface de la maison doit prendre en compte vos besoins actuels et futurs. La hauteur sous plafond comme le volume des pièces dépendent de votre mode de vie et de vos préférences. À vous de voir si vous souhaitez privilégier les espaces de vie commune ou les chambres. 7. L'aménagement Parmi les parties les plus importantes, l'aménagement de l'espace intérieur est garant de votre bien-être au quotidien. En fonction du nombre de chambres et de la configuration globale (plain-pied ou étage), il doit se montrer à la fois fonctionnel et agréable à vivre. Organisez votre intérieur en prenant compte l’orientation pour bénéficier par exemple d’un salon très ensoleillé. La répartition entre parties privées et communes doit être envisagée afin de faciliter vos déplacements. Enfin, faites le choix des différents revêtements, sans oublier la distribution des ressources électriques. 8. Les normes Votre plan de maison doit respecter les normes de construction en vigueur et répondre aux nouvelles exigences de la réglementation thermique (RT 2012). Il est aussi impératif de prendre connaissance du plan local d’urbanisme (PLU) auprès de la commune et de répondre aux éventuelles impositions. 9. Assurez-vous de n’avoir rien oublié Le plan de maison représente la base de votre projet de construction. Des détails manquants pourraient retarder l’émission de votre permis de construire et engendrer des problèmes durant le chantier. Avec les nouveaux logiciels à disposition, il est possible de réaliser toutes sortes de plans. Une fois terminé, l’avis de tiers est toujours conseillé avant de vous lancer. 10. Faire appel à un constructeur La complexité et le temps nécessaire pour la réalisation d’un plan de maison peuvent être grandement simplifiés avec l’accompagnement d’un constructeur. En plus de la garantie d’un travail de qualité, les experts des Maisons Manon vous épaulent dans la conception d’un bien fidèle à vos attentes. Avec un large choix de plans, il ne tient qu’à vous de personnaliser la maison de vos rêves. De quoi mener à terme votre projet dans le respect de l'environnement, des normes énergétiques et conformément aux besoins de toute la famille.
Lire la suite
Demande de catalogue
 
Nom Prénom
Email * Téléphone *  
Adresse
Code Postal Ville
Lieu *
 
* Champs obligatoires
ENVOYER